Skip to Content

Le bel héritage du papier


Extraits de naissance. Albums de mariage. Livres dédicacés et cartes de baseball autographiées. Les souvenirs immortalisés sur papier sont nos biens les plus précieux.

Et même si les médias numériques jouent un rôle de plus en plus important dans le monde d’aujourd’hui, jamais ils ne pourront remplacer le doux toucher du papier. Un scrapbook n’a pas besoin d’être démarré. Les magazines ne plantent jamais. Et s’il est pratique d’avoir un disque à mémoire flash pour stocker des images, en porter un autour du cou n’est pas aussi mignon ni agréable que le médaillon ancien de votre grand-mère. Les ordinateurs enregistrent des données, mais le papier nous lègue un bel héritage.

Des manuscrits de l’Égypte antique sur papyrus jusqu’aux œuvres d’art exposées dans les musées du monde entier en passant par la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le papier nous relie à notre  passé, et notre histoire est préservée dans ses annales pour la postérité. Mais il ne s’agit pas seulement de préserver l’art et la culture : le papier comporte également des avantages à long terme qui ont des répercussions sur notre vie personnelle et notre situation financière.

De plus en plus, les banques et les sociétés émettrices de cartes de crédit nous demandent d’adopter un mode de vie « sans papier ». Mais, pour stocker des données financières, la facture électronique constitue-t-elle réellement une solution à long terme ? Ce que les consommateurs ignorent, c’est que plusieurs institutions financières n’archivent les documents en ligne que l’espace de quelques mois. Ainsi, les utilisateurs sont susceptibles de s’apercevoir de ceci de dure façon au moment de préparer leur déclaration fiscale ou de documenter une transaction qui n’était pas sauvegardée en ligne comme ils le croyaient. En revanche, vous pouvez facilement et en tout temps avoir accès à vos documents lorsque ceux-ci sont enregistrés sur papier. Peut-être est-ce la raison pour laquelle – selon une étude menée en 2006 par Jupiter Research – seulement 15 % des clients qui exécutaient leurs transactions bancaires en ligne ont accepté de ne plus recevoir leur relevé papier.

Mais ce n’est pas uniquement une question de stockage à long terme. Les documents papier peuvent également servir à améliorer votre planification financière.  Une vraie facture dans  votre boîte aux lettres semble avoir plus de poids – au sens propre comme au sens figuré. Avec le nombre de pourriels qui sont envoyés aujourd’hui, des renseignements financiers et légaux importants peuvent facilement se perdre dans le flux des courriels ou, pire, se retrouver directement dans le filtre antipourriels. Il n’est pas rare que des consommateurs oublient leurs factures lorsque celles-ci ne sont pas sur papier, et le fait d’oublier un paiement peut avoir  de sérieuses répercussions sur votre cote de crédit. Il n’est pas difficile non plus d’oublier des comptes en ligne lorsque vous déclarez vos revenus au moment de faire vos impôts, ce qui risque de vous causer des problèmes plus graves encore. Ce n’est pas le genre d’héritage que la plupart d’entre nous désirons léguer.

Ce n’est pas tout. Les changements d’adresse courriel et les mots de passe difficiles à mémoriser peuvent vous compliquer la vie lorsque vous avez besoin de récupérer des renseignements importants. Ajoutons à cela le danger toujours présent du plantage de notre disque dur et les virus qui pillent les ordinateurs et envoient nos renseignements à des voleurs et, soudainement, la sécurité en ligne ne nous semble plus aussi sûre. D’après Avivah Litan, analyste dans le cabinet spécialisé en recherches Gartner Inc., plusieurs grandes sociétés entretiennent « de larges entrepôts de données où elles stockent nos renseignements personnels électroniquement », renseignements qui peuvent tomber entre les mauvaises mains. Avivah Litan d’ajouter : « Ils n’obtiennent pas ces renseignements dans les boîtes aux lettres des gens ».

Chez Domtar, nous comprenons et nous approuvons les raisons qui en motivent plusieurs à adopter un mode de vie « sans papier ». Nous encourageons toutefois les utilisateurs de papier à considérer les avantages à long terme du papier dans nos vies et à se rappeler d’une chose : il ne faut pas mettre tous les papiers dans le même panier. Vous ne « tuez pas des arbres » lorsque vous achetez du papier qui a été fabriqué à l’aide d’une fibre récoltée dans une forêt gérée de façon responsable. Ce que vous faites plutôt, c’est contribuer à planter de nouveaux arbres et même à préserver les terres forestières. Ainsi, les arbres – et vous – pouvez continuer de léguer un bel héritage aux générations à venir.

* Because It’s Personal – A Study of Consumer User and Preference for Envelopes, une étude de la fondation de la Envelope Manufacturer Association